Une entreprise qui traverse de multiples difficultés en raison d’une activité économique en phase descendante peut avoir recours à un ou plusieurs licenciements économiques. Celle-ci devra respecter des étapes bien précises afin de respecter le code du travail et les droits de chaque salariés.

Un licenciement économique : plusieurs étapes

Le licenciement économique doit suivre plusieurs règles précises vis à vis du code du travail. L’employeur doit en effet envoyer aux salariés une convocation préalable au licenciement par lettre recommandée ou remise en main propre avec décharge. La lettre de convocation à l’entretien préalable de licenciement doit également respecter plusieurs critères précis comme l’objet de l’entretien, la date et l’heure de la convocation, la possibilité d’être assisté par la personne de son choix faisant partie intégrante de l’entreprise ou un conseiller du salarié extérieur.

L’entretien préalable au licenciement ne peut avoir lieu avant les 5 jours légaux requis lors de la procédure après la présentation de la lettre recommandée ou la remise en main propre contre décharge. L’employeur doit indiquer aux salariés les informations :

  • Le motif de la décision
  • La possibilité de mettre en place un contrat de sécurisation professionnelle, CSP.

Faire appel à un avocat spécialisé

L’entreprise qui doit se séparer d’un ou plusieurs salariés devra systématiquement respecter les étapes liées à ce ou ces licenciements. Celles-ci doivent être respectées en temps mais également contractuellement avec l’envoi d’un courrier recommandé de convocation à l’entretien préalable au licenciement.

Les entreprises peuvent ne pas avoir le temps ni les compétences pour effectuer un ou plusieurs licenciements. Celles-ci peuvent avoir recours à un avocat spécialisé en droit du travail afin de respecter le code du travail et rester parfaitement dans la législation sans risque d’être attaqué par la suite pour une procédure mal maitrisée ou des dates qui ne respectent pas le code du travail.

Un ou plusieurs licenciements nécessitent donc différentes étapes obligatoires qu’il convient de respecter. L’avocat en droit du travail pourra ainsi accompagner l’entreprise qui souhaite mettre en place ce ou ces licenciements dans les meilleurs délais. Une entreprise peut être poussée à faire appel à un avocat spécialisé en droit du travail afin de bien mettre en place un ou plusieurs licenciements.

L’avocat sera également d’une assistance précieuse si un litige survient entre l’entreprise et les salariés. L’avocat du droit du travail peut aussi bien défendre une entreprise que des salariés. Pour un conseil des prudhommes notamment, un salarié pourra être défendu par un avocat spécialisé qui le représentera devant les juges. Se défendre soi-même peut être compliqué pour un salarié.

Quand doit-on faire appel à un avocat spécialisé ?

Lorsqu’un conflit employeur salarié ne trouve pas d’issue favorable ou que les termes d’un contrat de travail ne conviennent pas aux différentes parties, l’appel à un avocat spécialisé peut s’avérer légitime et très utile à la foi.

Si l’entreprise doit licencier un ou plusieurs salariés, celle-ci pourra également faire appel à un avocat spécialisé dans le droit du travail afin d’être représentée devant les tribunaux. Un salarié pourra également faire appel à un avocat spécialisé dans le droit du travail s’il souhaite être défendu devant un tribunal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.